Le langage humain ne cesse d’évoluer. Depuis les temps les plus reculés, il se transforme, mute, se divise en une multitude de langues et de dialectes au gré des migrations et du brassage des cultures. Quels sont les facteurs contribuant à son évolution ? C’est ce que tentent de comprendre les chercheurs du Labex ASLAN en analysant les modifications des composantes du langage (phonétique, phonologie, lexique, morphosyntaxe…) depuis la préhistoire (– 100 000 ans) jusqu’à aujourd’hui. Grâce à leurs travaux, on comprend mieux pourquoi il existe une telle diversité linguistique dans certaines régions du monde et comment préserver cette diversité par l’étude des langues menacées de disparition.